SENSAS DESAFIO 2019

Actualité rédigée le 12 Mar 2019 par Christophe NOUALHIER.

 

 

Salut Alexandre,

Félicitations pour cette très belle victoire, peux-tu nous raconter en détail la compétition ?

 

 Nous sommes arrivés sur les lieux de pêche le mercredi en début d’après-midi sur la retenue « d’Arrocampo », un lac de 750 hectares dont l’eau sert à refroidir les turbines d’une centrale nucléaire. L’eau, à cette période de l’année, est déjà à 22-23°C ce qui permet d’avoir plusieurs reproductions dans l’année. La population piscicole est composée de carpes en grande majorité, entre 300g et 1,5kg, ainsi quelques silures, black-bass, sandres et autres perches soleil mais en quantité moindre.

53327502_2235954166461628_1408500216524439552_o.jpg 

Après une installation rapide, nous prenons contact avec le plan d’eau : 30 secondes après l’amorçage, déjà des touches de carpes, ce qui laisse présager un agréable week-end les pieds au chaud dans l’eau. Après une courte nuit de sommeil, certainement due à l’excitation, nous voilà en route pour l’entrainement du jeudi, beaucoup plus sérieux que celui de la veille. Une soixantaine de pêcheurs sont déjà sur place, et sur certains secteurs il est difficile de trouver une place pour s’entrainer. Je m’entrainerai sur le secteur « Saucedilla », qui pour beaucoup, est un des plus beaux secteurs d’Europe. Après sondage, il s’avère que ce parcours est plus profond que celui de la veille (à ma place, environ 4m à 6 mètres du bord). D’après les échos il n’est pas nécessaire de pêcher plus loin sur ce secteur, je prépare donc un unique coup à cette distance. L’amorçage de départ est composé de 15 boules d’amorce avec des asticots morts, du maïs et du fouillis, avec un rappel régulier d’amorce, et de maïs jeté à la main. Je prépare 2 lignes équipées de flotteurs SENSAS GABOR en 2 et 4g pour le fond, et un flotteur SENSAS VICARIO en 0.60g pour pratiquer une pêche entre deux eaux au cas où les poissons décolleraient du fond. Dès l’amorçage, les touches sont présentes en grand nombre, mais il faut un temps d’adaptation d’au moins une heure pour comprendre quand ferrer. En effet, l’option la plus rentable était d’attendre jusqu’au moment où la carpe tirait sur l’élastique ! J’essaye également d’alterner les esches, avec 2 ou 3 asticots blancs, ou 1 grain de maïs, esche qui s’avère la meilleure. J’essaye également de pêcher décollé, à l’asticot, mais la meilleure pêche restera celle du fond.

A la fin de la journée, la bourriche est remplie et compte pas moins de 130 carpes d’environ 500g de moyenne.

a51e865a_91a0_4655_aa66_07b0626db440.jpg 

Le vendredi matin, rendez-vous au café pour le tirage au sort du concours « pré-désafio », en effet, tous les ans un concours est organisé la veille de la compétition afin d’amorcer le maximum de places et de rendre le parcours le plus régulier possible pour le lendemain. 75 pêcheurs sont présents, répartis en 12 secteurs de 6 ou 7 pêcheurs. Le tirage me donne le numéro 45, 2 places à gauche de l’endroit où je me suis entrainé la veille. En sondant, je me rends compte que la place est moins profonde que la veille. J’ai « seulement » 2m50 d’eau à 5m du bord. De plus, il faut noter que l’installation se fait dans l’eau dans la plupart des secteurs, afin d’avoir le maximum d’eau à la canne car certains secteurs sont moins profonds. Les wadders sont donc nécessaires. A ne pas oublier donc si un jour vous allez sur ce parcours. Fort de l’entrainement de la veille, je prépare un unique coup à 5m du bord. La stratégie est simple, avec 3 lignes sur le fond (SENSAS GABOR en 1, 2 et 3g) et une ligne décollée (SENSAS VICARIO en 0.6g). 15 boules au démarrage (3kg de Sensas 3000 carpes fines + 3kg de Sensas 3000 Gialla + 9kg de Sensas terre de rivière) pour l’amorçage avec un rappel à la main régulier et un agrainage au maïs. Les touches et les poissons s’enchainent régulièrement, et la meilleure ligne est celle de 2g avec un grain de maïs sur un hameçon Sensas 3311 No12. A la fin des 4h de pêche, la balance annonce 61kg (pour 143 carpes), et une gagne de secteur ! Jean gagne également son secteur avec une pêche plus difficile à 23kg. Nous voilà donc prêts pour la compétition, et le tirage des secteurs a lieu le vendredi soir : ce sera le secteur 1 pour mon père, le 2 pour Jean, et le 3 pour moi, les secteurs dits « Almaraz »

a9659cf8_41c5_4313_b805_65076ba45c71.jpg

Le samedi matin, rendez-vous au café pour le tirage des numéros. Mon père tombe au 3, Jean au 14 et moi au 26. Sachant que les bouts dominent normalement le premier jour, avec un 3, un 4 et un 6 sur 10 on pouvait espérer mieux. Pas grave, maintenant il faut pêcher à fond. Arrivé à ma place, je découvre qu’il y a très peu d’eau sur ce secteur (1m40 à 13m). Je prépare 3 coups, un à l’anglaise a 30m, un sous la canne à 13m et un au bord a 5m. La vieille lors du concours les poissons ont mis beaucoup de temps à rentrer sous la canne. Cela sera aussi le cas aujourd’hui. Aucun poisson les 3 premières heures à la canne, excepté l’aile qui commence à prendre au bout de 2h. Pour ma part, la première heure est très compliquée à l’anglaise, faute de réglages. Je compte une carpe au bout d’une heure et 4 décroches. A force de rappeler à l’anglaise les poissons s’installent et je prends 7 et 9 carpes les deuxièmes et troisièmes heures. Au bout de trois heures et à force d’agrainage les poissons s’installent à la canne. Les deux dernières heures sont jolies, avec 34 et 35 carpes. Au final, je compte 86 carpes pour 41kg ! Je réussi à battre l’aile aval de quelques centaines de grammes, mais me fais battre par l’aile amont de 6kg, donc pas de regrets. Au final je termine 2ème de la dizaine. Sachant qu’en temps normal il faut 2 points pour gagner cette épreuve, je peux encore terminer dans le top 10 en faisant un bon résultat le dimanche. Dans le clan des français présents, seul Benoit Pedretta remporte son secteur facilement avec plus de 70kg  et peut espérer remporter le général.

 2df23b6a_16a6_421b_9f74_19d3af5c9fa4.jpg

Le tirage des secteurs du samedi soir m’octroie le secteur numéro 8, ou la pêche était compliquée la veille. Lors du tirage des places, les pêcheurs ayant hérités d’une aile lors de la première manche ne peuvent pas en bénéficier lors de la deuxième manche. Dans mon secteur, 5 pêcheurs ont eu l’aile la vieille, et je tire donc l’aile dans les numéros restants. Sur le papier, la place est très bonne. Elle a gagné la veille. Mais la pêche reste la pêche, et il faudra pêcher à fond, car dans mon secteur 2 pêcheurs ont gagné la veille. Je prépare 3 coups, comme la veille, et la profondeur est de 2m50 sous la canne, et d’1m50 au bord. Je démarre la pêche sous la canne et prend très vite des poissons. Au bout d’une demie heure, je décide de venir faire un tour au bord, et ne le quitterai plus jusqu’à la fin. Le rythme de touche n’est pas hyper rapide, mais la taille moyenne des poissons est plus grosse que la veille. Il faut s’accrocher jusqu’au bout, car tout le monde prend du poisson dans le secteur. A la fin, la balance annonce 78kg pour 120 poissons, et une gagne de secteur à la clé ! Reste maintenant à patienter pour avoir les résultats des autres zones.

 Le verdict tombe, et je remporte l’épreuve avec trois points ! c’est assez incroyable, car au cours de toutes les éditions précédentes, il en fallait seulement 2. J’ai eu la chance de bien tomber, et de faire prendre des points à des concurrents directs le deuxième jour, le scénario idéal.

53761951_2052435664809573_1108786098550603776_n.jpg 

Au final, je voudrais remercier Jean, Angel et Roberto pour toutes les précieuses informations et l’organisation de cette magnifique épreuve. A l’année prochaine.

 

Matériel utilisé :

Flotteurs SENSAS Gabor (1g à 3g) et SENSAS Vicario (0,40g à 1g)

FLOTTEUR_GABOR_P_P_1.jpg      FLOTTEUR_VICARIO_3_00G_P_P_1.jpg

Nylon SENSAS Super compétiton en 26, 22 pour les corps de ligne et 20/100 pour les bas de ligne

NYLON_SUPER_COMPETITION_300M_P_P_1.jpg

Hameçons Sensas 3311 en 10/12/14 sur 20/100

SACHET_HAMECONS_SENSAS_3311_NICKEL_P_P_1.jpg

Amorces : Sensas 3000 carpe fine / Sensas 3000 Gialla /  Sensas terre de riviere

3000_CARPES_FINE_MOUTURE_P_P_1.jpg3000_GIALLA_P_P_1.jpg

Elastiques : Sensas crazy Hollow en 2.2mm et 2.6mm

CRAZY_HOL.ELASTIC_P_P_1.jpg

Cannes : Sensas NANOFLEX PARALLEL 96 XL CARPE pour le large, et Sensas Mammoth 74 pour la bordure.

3704_CANNE NANOFLEX  CARP XL 96_1.jpg

CANNE_MAMMOTH_74_P_P_1.jpg

 

Conseils

Proshops

illex