Pêcheur à la UNE – Dominique Colin

Actualité rédigée le 22 Feb 2018 par Robert BERLIOUX.


Dominique Colin compte incontestablement parmi les meilleurs compétiteurs Français. Pour preuve, il vient d’intégrer cette année l’équipe de France Vétéran. Président du Team Sensas Mâcon Pêche, Dominique participe constamment à toutes les compétitions et championnats depuis de nombreuses années. Portrait d’un pêcheur très talentueux qui est toujours aussi motivé !

Bonjour Dominique. Peux-tu te présenter rapidement ?
 
Dominique Colin : J’ai commencé par pêcher les ablettes lorsque j’étais petit et je suis venu à la compétition à l’âge de 16 ans. Au départ, j’étais dans le département de l’Ain, plus précisément au club de Pont de Vaux. Après, j’ai intégré le CD71 au Club de Macon qui s’appelait à l’époque l’ardillon Mâconnais. Ce club est devenu ensuite Macon Pêche Compétition. Je participe tous les week-ends à des concours ou des championnats avec toujours la même motivation.

20170617_180009.jpg
 
Peux-tu nous présenter ton club ?
 
Dominique Colin : Je suis Président du Club « Team Sensas Macon ». Ce club se compose de 14 personnes avec quelques compétiteurs connus (Mickaël Montenot – Lilian Boulicaut – Gaël Champin – Julien Turpin – Alain Bourrillon – Guillaume et Laurent Sibellas – Thomas Michelet – Éric Chaloyard – Laurent Sibellas – Olivier Morel - Jonathan Bonnefoy – Philippe Hugon et moi-même.). Une équipe très sympathique où nous partageons beaucoup. Nous avons obtenu de bons résultats dans les épreuves nationales en terminant 2 e lors de la Finale Sensas à Châteaudun en 2013, 3 e au championnat de France des Clubs et 4 e à la Finale Sensas l’an passé. Nous avons 3 pêcheurs en équipe de France réserve (Julien Turpin, Lilian Boulicaut et Mickaël Montenot). Pour ma part, j’intègre l’équipe de France chez les Vétérans pour représenter notre pays en Croatie.

IMG_8997.JPG
 
Quel est ton meilleur souvenir de pêche ?
 
Dominique Colin : «  Mon meilleur souvenir et à la fois mon pire souvenir, c’est la première division à Paris en 1983 où je me suis classé 4 e . J’ai touché des beaux poissons à chaque manche mais je n’ai pas eu la réussite. J’ai touché les poissons pour être Champion de France, ça c’est certain. Ce n’est pas grave, cela reste toutefois un bon souvenir. Je conserve aussi un très bon souvenir de notre 3 e
place par équipe lors du Championnat de France des Clubs à Saint-Quentin en 2018. J’espère que nous aurons encore l’occasion de vivre de beaux moments comme ce dernier avec l’ensemble du club.

IMG_9007.JPG
 
Quels sont tes objectifs pour la suite ?
 
Dominique Colin : « Mes objectifs par équipe seraient d’avoir la chance de remporter un titre de Champion de France par équipe. Je pense que nous avons les ressources dans notre équipe pour que ça se concrétise un jour. A titre personnel, j’aimerai bien réussir au championnat du Monde avec l’équipe de France Vétéran. Mon dernier rêve serait de refaire une première nationale sénior, en tout cas je vais tout faire pour tenter de me qualifier. Là encore, je tiens à bien figurer lors de la première division nationale. De plus, je souhaite vivement continuer le plus longtemps possible à être au sein d’un club comme celui-ci. Les plus jeunes tirent en permanence le niveau vers le haut et c’est très motivant ! »

 
20170617_132246.jpg
 
 
LE MATÉRIEL utilisé par Dominique
 
CANNES : Sensas 95 XL-S pour la canne principale et une Sensas 774 en guise de mulet.
 
Cannes anglaises : Sensas Corruche Light
 
Bolognaises : Saone Nanoflex light et Medium
 
Moulinet : Luxor FS FV 3500 Match
 
Flotteurs : Pour les petites pêches d’ablettes, bordure et autre petits poissons, j’utilise les Sensas Gilles et les Ablette Sensitive. J’utilise encore les flotteurs Éric qui sont très sensibles surtout pour les gardons difficiles. Les flotteurs Jean-François sont incontournables pour les pêches où il faut tenir la ligne (gardons, plaquettes et brèmes). J’utilise aussi les Padova pour les gardons et plaquettes en
canaux. J’ai tendance à pêcher avec une antenne presque noyée pour un maximum de sensibilité.
 
Nylon : Sensas Super Compétition
 
Hameçons : Sensas 3530 pour les gardons, les 3630 lorsque ça mord un peu plus. Pour les pêches de fond, j’utilise les 6110.
 
Élastiques : Les Sensas Super Latex (bobine de 25 m)

DSC_6506.JPG
 
 
TROIS RECETTES DE DOMINIQUE COLIN
 
LA RECETTE DE DOMINIQUE POUR PECHER LES GARDONS L’HIVER EN PORT
3 kg de Sensas 3000 Gros Gardons Fine Mouture + 1 kg de Sensas 3000 Attractive Gros Gardons + 1 kg de Lake + 3 kg de terre de rivière + 1 kg de terre de Somme

LA RECETTE DE DOMINIQUE POUR PËCHER LES BREMES EN CANAL
1 kg de 3000 Etang + 500 g de Sensas 3000 Explosive Gardons + 6 kg de terre de Somme

LA RECETTE DE DOMINIQUE POUR PECHER EN ÉTANG
1 kg de Sensas 3000 Etang + 1 kg de 3000 Sensas Explosive Etang + 2 kg de terre de Somme
 
 
20170617_180017.jpg
 

Conseils

Proshops

illex