Mickaël Boursaud, 3e au championnat de France

Actualité rédigée le 2 Sep 2014 par Jean-François CHAUSSE.

1.JPG

 

Membre du Team Sensas 28, Mickaël Boursaud compte incontestablement parmi les meilleurs français. Il l’a en tout cas encore bien prouvé ce week-end en accrochant une superbe médaille de bronze. Comme vous pourrez le constater, son résultat est le fruit d’un énorme travail et d’une organisation qui ne laisse pas la place à la moindre faille !

 

 

2.JPG

 

« Ce fut une superbe épreuve et je ne suis pas prêt d’oublier ce championnat de France où le suspens était à son comble jusqu’au bout. Lors de la 1ere manche, j’ai pêché avec une mitraillette de 3,5 m (Record 155 Sensas). Jean Desqué m’avait conseillé cette mitraillette car elle est équipée d’un scion creux et non pas d’un scion plein. De ce fait, elle est plus rigide que les autres mitraillettes et elle est donc parfaite pour pêcher les poissons d’un poids compris entre 18 et 50 g. La stratégie de la première était simple. Amorcer le large pour ne pas se couper de l’éventuelle pêche de plaquettes, prévoir un coup à mi-distance (7,5 m) et un 3e coup en bordure entre 5 et 5,5 m. Lors des 45 premières minutes, j’ai pêché à mi-distance mais en rappelant plus court pour rapprocher les poissons et pêcher encore plus rapidement. Ma maman me faisait un point toutes les 15 minutes en m’annonçant très précisément le nombre de poissons et je pouvais ainsi estimer facilement ma pêche et le poids pour savoir si j’étais bien dans le rythme que nous avions vu lors des entrainements réalisés en compagnie de Jean, Philippe, Eric et Christophe. En me concentrant sur cette pêche rapide de petits poissons, j’ai réussi à pêcher 403 poissons pour un poids total de 8330 points. Cette stratégie m’a permis d’accrocher une belle 2e place dans ce groupe.

 

3.JPG

 

 

Le vendredi soir, j’ai décidé de lâcher cette pêche à la mitraillette pour mieux me concentrer sur la pêche à mi-distance à 7,5 m pour les manches suivantes. De ce fait, j’ai pris l’option de faire un coup pour bien rassembler les poissons et optimiser à la fois la pêche de plaquettes. Les deux premières heures, les petits poissons étaient encore très nombreux et j’ai réussi à attraper quelques jolis gardons dans le lot. Au bout de deux heures, la cadence a vraiment baissé et j’ai décidé de pêcher avec une ligne plus lourde (1,5 g) pour rechercher plutôt les plaquettes. J’ai tout simplement pris cette option pour m’adapter aux poissons qui étaient devant moi. Lors des deux premières heures, j’avais 160 poissons dans la bourriche. Les deux dernières heures, j’ai alterné une pêche de plaquette à 7,5 m et à 13 m. Pour faire simple, à chaque fois que j’attrapais une plaquette à 7,5 m, je remettais une coupelle et je laissais reposer le coup pendant quelques minutes en allant pêcher à 13 m. J’ai terminé 5e du secteur avec 6600 points.

Lors de la 3e manche, grâce au suivi continu des coachs (mon frère Sébastien et Jean François), j’ai toujours était informé de ma position dans le secteur et je savais si l’option prise était la bonne ou du moins la plus rentable. J’ai donc pris l’option d’attaquer pour tenter ma chance de décrocher une place sur le podium. J’ai décidé de pêcher les plaquettes très lourd à 7 m (j’avais préparé une ligne de 3 g). Cela m’a permis d’attraper deux plaquettes en bordure en plus de mes nombreux petits poissons. Toute ma famille a aussi joué un rôle très important car j’ai vraiment été très bien renseigné. J’ai terminé 3e du secteur avec 6220 points. Cette place m’a permis de prendre la 3e place et de remporter une magnifique médaille de bronze !

Encore plus que les autres années, je tiens à remercier Jean et Christophe. Jean m’a vraiment apporté des points techniques très importants et très intéressants qui m’ont vraiment permis de corriger mes petits défauts pour être encore plus efficace. Les entrainements réalisés en commun ont été la clé de la réussite. Je souhaite aussi remercier toute ma famille qui m’a énormément aidé et mes parents pour leur soutien et leur investissement. Mon père s’est occupé des vers de vase et ma mère a parfaitement géré toute l’intendance. Un petit clin d’œil à mes deux frères (Sébastien et Nicolas) qui m’ont aussi bien aidé que ce soit pour la 2e division que pour la 1ere division. MERCI à vous tous ! »

 

 4.JPG

Amorce – Bordure

2 kg de Sensas 3000 étang

1 kg de Sensas 3000 Explosive Etang

4 kg  de terre de Somme

 

Amorce de fond pour pêche à 13 m

1,5 kg de Sensas 3000 gros gardons fine mouture

1 paquet de terre de rivière (3 kg)

 

Pour le rappel à la grande canne, Mickaël avait aussi préparé de la terre de rivière avec de la Bentonite dans laquelle il avait incorporé 0,25 l de vers de terreau coupés et 0,25 l de vers de vase.

 

 

Conseils

Proshops

illex