L’équipe de France féminine championne du monde !

Actualité rédigée le 27 Aug 2015 par Christophe NOUALHIER.

 

Le championnat du monde féminin s’est déroulé les 22 et 23 août en Belgique, plus précisément à Ronquières. À l’issue des deux manches, l’équipe de France a terminé sur la plus haute marche du podium par équipe. Nous avons contacté Carole Rose pour qu’elle nous explique un peu plus en détail la stratégie qui avait été soigneusement mise en place.

 

championnat_fem.jpg

 

Avant toute chose, l’ensemble de la société Sensas souhaite adresser une nouvelle fois toutes ses félicitations à l’ensemble de l’équipe de France ainsi qu’au staff pour le travail réalisé. Un tel résultat ne peut être le fruit du hasard. C’est en effet une juste récompense et cela s’inscrit dans la continuité de la médaille d’argent par équipe remportée l’an passé ! BRAVO encore à vous toutes !

 

Carole Rose : « Avant toute chose, je dois dire que je suis vraiment très heureuse d’avoir remporté avec l’équipe de France cette belle médaille d’or. Un titre de championne du monde par équipe (Isabelle, Pauline, Lucie, Valérie, Coralie, moi-même et Dominique Misseri notre capitaine) fait vraiment très chaud au cœur. Cela fait deux ans maintenant que j’ai intégré l’équipe de France féminine et l’ambiance est vraiment excellente. L’an passé, nous étions revenues en France avec une belle médaille d’argent par équipe et cette année, c’est la consécration : l’or ! Je souhaite vraiment insister sur le fait que cette victoire est vraiment le fruit du travail de toute une équipe. En effet, l’ambiance est vraiment superbe et nous travaillons toutes dans un seul et unique but : l’équipe. Les résultats en individuel sont ensuite la cerise sur le gâteau. J’en profite d’ailleurs pour féliciter une nouvelle fois Valérie pour cette superbe médaille de bronze en individuel. Je suis vraiment très heureuse ! C’est incroyable, le téléphone n’arrête pas de sonner depuis notre retour. Je tiens d’ailleurs à remercier tout le monde pour leurs témoignages de sympathie ainsi que pour leurs encouragements. C’est vraiment génial !

Pour revenir sur la pêche, nous nous sommes entrainées toute la semaine sur ce canal à grand gabarit. À l’issue des entrainements, nous avons décidé de lancer 6 boules serrées à la main au départ mais en veillant à incorporer très peu d’esches. Les deux dernières étaient volontairement surmouillées. Ces boules avaient pour but de créer un appel. Nous avons complété cet amorçage au large en déposant soigneusement 10 petites boules très serrées à la coupelle et très riches en esches (1/8 de pinkies congelés et ¼ de L de fouillis) de manière à bien fixer les poissons sur la coulée et surtout pouvoir pêcher par la suite très précisément. Nous avons aussi ajouté quelques gozzers vivants. En cours de pêche, il était très important de recharger régulièrement le coup à la coupelle de manière à pouvoir maintenir les poissons en activité. Les gozzers vivants permettaient aussi de sélectionner la taille de nos prises. Les gardons ont été les poissons dominants (poids compris entre 20 et 300 g) et nous avons aussi attrapé quelques rares hybrides.

Nous avons principalement utilisé des lignes entre 0,5 et 1,5 g mais c’est vraiment celles de 1 g et de 1,5 g qui fonctionnaient le mieux.

Nous avons adopté la bonne stratégie car nous avons remporté les deux manches. Je peux vous assurer que je ne suis pas prête d’oublier ce titre avec l’équipe de France. Encore un grand bravo à toutes les filles ! »

 

L’amorce utilisée lors du championnat du monde féminin

2 kg de Sensas 3000 Gros Gardons fine mouture

1 kg de Sensas 3000 Lake

1 paquet de terre de rivière

Rappel avec de la terre de rivière recollée avec du liant

 

championnat_fem_gr.jpg

 

 

Conseils

Proshops

illex