La stratégie mise en place par Alexandre Caudin lors du championnat de France

Actualité rédigée le 5 Oct 2016 par Christophe NOUALHIER.

 

 DSC_3360.JPG

Après avoir remporté le titre de champion de France dans la catégorie des U23, Alexandre Caudin a réalisé une très belle performance en terminant 5e lors du championnat de France 1ere division nationale à Montceau-les-Mines. Il est même passé à un fil de la victoire. Retour sur la manière dont Alexandre a vécu son championnat et sur la stratégie qu’il avait soigneusement mise en place.

 

Alexandre Caudin : « Je suis arrivé sur place le vendredi matin, le jour du championnat mais je dois vous avouer que j’étais venu m’entrainer avec Jean Desqué les 3 week-ends avant le championnat de France. Avec Jean, nous avions beaucoup misé sur deux techniques bien différentes : la pêche des poissons chats et la pêche des gardons entre 7 et 10 m suivant les places.

Lors de la première manche, je me suis retrouvé au n° 10 dans le secteur du milieu. J’ai pêché les gardons au bord à 7 m avec un flotteur Sensas Padova en 1 g et 1,5 g. J’ai pêché ces gardons au rappel avec une amorce composée de Sensas 3000 Etang et de la terre. J’ai eu des touches régulières puis, au bout d’une heure, les touches ont diminué, je n’étais plus dans la cadence. J’ai donc décidé de pêcher les gardons un peu plus loin avec seulement 1 m de fond, de la même manière que l’on pêche les ablettes. J’ai terminé la manche avec 3780 points et cela m’a permis de marquer 4,5 points. Cela partait plutôt pas trop mal.

Lors de la 2e manche, j’ai hérité de l’aile amont dans le secteur en aval. La séparation entre les deux secteurs était seulement de 30 m. J’ai adopté la même stratégie en pêchant les gardons au bord. Malheureusement, je n’ai pas eu suffisamment de touches pour espérer figurer dans le peloton de tête. Quand les touches ont nettement ralenties, j’ai vu qu’il y avait de l’activité sur mon coup au large, sous la canne, à 13 m. J’ai réussi à pêcher 13 poissons chats en une heure mais là encore, cela suffisait à peine pour bien me classer dans le secteur. Pour terminer la dernière heure et demi de pêche, j’ai pris l’option de pêcher les gardons à déboiter. J’ai ainsi terminé la manche avec 4440 points et je me suis classé 7e sur 15, à 180 g seulement de la 4e place. Je perds dont 3 points pour moins de 200 g, ainsi dire rien du tout mais la pêche reste la pêche.

Pour la 3e et dernière manche, je me suis retrouvé au numéro 5 dans le secteur amont. Il s’est prit quelques poissons chats dans les petits numéros, entre le n°1 et le n° 5. J’ai pêché les gardons à 4 m du bord, préparé un coup à 7 m pour les gardons à déboiter et un dernier coup à 13 m pour les poissons chats. J’ai commencé par pêcher les gardons à 4 m et j’en ai pris 15 en 10 minutes. Puis, il a commencé à se prendre quelques chats dans le secteur. Je suis donc parti pêcher les chats et j’en ai attrapé 30 en 1H30. C’était plutôt bien car j’occupais les avant postes dans le secteur. Puis, plus personne n’a prit de poissons chats. Je suis finalement revenu pêcher les gardons au bord, à 4 m mais cette pêche n’a pas tenu. J’ai finalement repris la grande canne pour pêcher avec une ligne un peu plus grossière pour espérer prendre quelques jolis gardons et quelques belles plaquettes. J’ai terminé cette manche avec 5,6 kg et je me suis classé 2e de mon secteur. Ave 13,5 points à l’issu des trois manches, je me suis classé 5e au général. Je tiens à remercier Jean et Christophe pour leur soutien, mes parents, Renaud, Michel et bien entendu la société Sensas. »

 

 

Conseils

Proshops

illex