Interview Kévin LACAZE, Champion de France 2018

Actualité rédigée le 5 Oct 2018 par Alexandre CAUDIN.

 

 Le championnat de France 2018 a été remporté par Kévin Lacaze, sur le parcours de Saint Quentin, dans l’Aisne, bien connu des pêcheurs de compétition pour avoir accueilli les plus grandes compétitions nationales et internationales. Kévin s’est donc imposé avec 9 points au cours des trois manches qui se sont déroulées sur les secteur du quai Gayant et de la « Bul ». 

 

42867075_720880911595046_8949571724320440320_n.jpg

 

Retour avec Kévin sur le déroulement de son championnat :

 

Entrainements :

Nous sommes arrivés avec Mauricette et Daniel Monmeja le dimanche précédent le championnat. Nous avons rejoint Florian, mon frère, Julien Turpin et Antoine Béréni ainsi que nos amis Rennais pour attaquer les entraînements.
La semaine a été constructive: 3 coups semblent se dégager : deux pour les gardons, à 4 et 8/9 mètres du bords, et le dernier sous la canne pour cibler les brèmes, qui semblent néanmoins très sectorisées. Notre stratégie est donc en place, même si je n’attrape qu’une ou deux brèmes lors de la semaine d’entrainement.

 

1ère manche :

 

Lors de la 1ère Manche, je tombe sur le secteur « cinéma », au n°11 :
J'arrive sur le secteur et je me rends compte que la maintien sera difficile, tellement le niveau est élevé :Stéphane Pottelet, Jimmy MartinDidier DelannoyChristophe GazannoisStéphane LinderMickael Boursaud ou encore Arnaud Dupin !
Je maintiens la stratégie de l’entrainement avec trois coups : 4 m et 8/9 m pour les gardons et 13 m pour les brèmes. Je décide d'attaquer à 8/9 m ou je prends régulièrement des gardons d'une moyenne entre 20 et 25 gr, je finis la manche avec 2750 gr de gardons, en étant battu de 4 gr et 10 gr pour la 4ème place. Je termine 6ème du secteur de 15. Les scores étaient très serrés, mais je suis tout de même satisfait du résultat, tant le secteur était relevé.

 

43014267_722244328125371_7518486400795148288_n.jpg

 

2ème manche :

 

Lors de la seconde manche, je tombe au n°7 du secteur dit « Macdo » :
Je prépare exactement les mêmes coups que la veille mais en insistant plus sur le coup de 4m pour les gardons et 13m pour prendre des brèmes (Je prépare bien le coup de 13m en mettant beaucoup d’esches dès le départ : fouillis, casters et vers de terre coupés).
Les gardons démarrent doucement, mais des brèmes commencent à se prendre rapidement autour de moi. Je reste calme, et continue d’entretenir régulièrement mon coup à 13 mètres à la coupelle, avec de la terre de rivière très riche en esches. J’ai la première touche à 13 m au bout de 2 h, les brèmes arrivent.
J'arrive à rattraper mon retard , je finirais avec sept brèmes, une jolie bordelière de 600 gr et quelques gardons pour 7550 gr et une belle 2ème place de secteur ! 

 

Avec 8 pts en 2 manches, je suis 5ème au classement intermédiaire ,  et je me dis que tout est possible pour le lendemain car je sais que je vais finir au n°1 à la « Bul ».

 

42477087_718477901835347_8698748902704152576_n.jpg

 

3ème manche :

 

3ème Manche secteur la Bul n°1 :
On pêche plus tôt que les autres jours, et la température a fortement baissé par rapport à la veille. Ma stratégie reste la même. La manche démarre, et je bénéficie du soleil en premier sur le secteur, ce qui a été une bonne chose pour la pêche de gardons. Au bout de 30 minutes, j’ai 26 poissons d’après mon coach Daniel.
J’alimente régulièrement mon coup à brèmes dès la première demie heure. J’aperçois des bulles, sur le coup à 13m après une heure de pêche et nous décidons d'aller y mettre un coup de ligne. La première ne fut pas longue à venir, et une seconde de 500g rejoint rapidement la bourriche, suivie de 4 autre plaquettes de 200 à 300g.
La dernière heure a été très difficile. La pesée arrive et l'attente est longue ! Le verdict tombe et je gagne le secteur !!

Un pas est ainsi fait pour le podium.

Les résultats des autres secteurs commencent à arriver et j’apprends que je suis à égalité avec Diego, mais je remporte le championnat grâce à un poids plus important. J’ai du mal à réaliser, et à maitriser mes émotions !

 

Que du bonheur !

 

42921262_720896741593463_8562626245039226880_o.jpg

 

Je voudrais remercier la société SENSAS au travers de Philippe Veyres, Jean Desqué, Christophe Noualhier et Frederic Bonnet, pour nous avoir fait confiance à mon frère et à moi, car c’est une victoire à deux même s'il n'y a qu'un champion !
Je veux remercier également Mauricette et Daniel Monmeja pour le cocahing et la bonne semaine, ainsi que tous mes camarades d’entrainement.

 

42586801_718991151784022_1036873214845779968_n.jpg

 

Bravo également aux organisateurs et au reste du podium.

Je tiens également à remercier mon patron, SOLAS, qui m’a apporté une aide précieuse pour le déplacement. Merci !

Un dernier mot pour mon frère, Florian, avec qui je partage tout depuis toujours, il a aussi participé au championnat avec moins de réussite, mais je suis sûr qu’il remontera l’année prochaine pour qu’on puisse partager encore beaucoup de choses au bord de l’eau ensemble.

 

 

A l’année prochaine pour remettre mon titre en jeu.

 

Stratégie d’amorçage de Kévin :

4m : amorce noire (lake noire/super black canal/PV1/ 1 litre de terre de rivière dans amorce sèche)

Amorçage exclusivement à la coupelle avec 10 boules très riches en fouillis.

 

9m : amorce noire (lake noire/super black canal/PV1/ 1 litre de terre de rivière dans amorce sèche)

Amorçage exclusivement à la coupelle avec 10 boules très riches en fouillis.

 

13m : lake + gros gardons noire + 1 litre de terre de rivière

6 boules d’amorce à la coupelle avec 1/8 de fouillis + 4 boules de terre de rivière avec casters + vers de terre coupés

 

Le matériel de Kévin :

Canne 94XLSW

Panier Jumbo 3800

Rouleau Jumbo Super Luxe

Nylon Super Competition 7.5 / 8.5 / 10.5 / 13

Hameçons 6110 pour les brèmes, 3530 pour les gardons.

Elastique Super latex compétition 0.7 / 0.8 et 1mm

Flotteurs Tergnier pour les gardons et River sensitive et Classic river pour les brèmes

 

 

Conseils

Proshops

illex