Interview du Team Sensas Armentières, champion de France des clubs 2017

Actualité rédigée le 20 Jun 2017 par Christophe NOUALHIER.

photo_1_redimensionn__e.jpg

 

Cette année encore, le Team Sensas Armentières a brillamment remporté le championnat de France des clubs qui s’est déroulé les 17 et 18 juin à Saint-Quentin (02). Nous avons contacté Éric Fossillon pour qu’il nous explique en détail la stratégie mise en place.

 

Le Team Sensas Armentières n’en est pas à son coup d’essai puisque le week-end dernier, cette équipe vient d’ajouter un 5e titre de champion de France des clubs à son palmarès. Un grand bravo à l’ensemble de cette équipe qui est composée d’Emmanuel et Mathieu Vilain, Jimmy Martin, Frédéric Skornog, Eric Fossillon et Bryan Roselle. Une très belle victoire qui leur ouvre les portes du championnat du monde des clubs qui se déroulera l’an prochain à Szeged, en Hongrie.

 

Sensas : Bonjour Éric. Nous tenons avant toute chose à te féliciter ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe toutes nos félicitations pour cette victoire. Peux-tu nous expliquer comment vous avez abordé ce championnat ?

 

Éric Fossillon : « Merci. Inutile de dire que nous sommes vraiment très heureux d’avoir remporté le championnat de France des clubs. Je tiens donc dans un premier temps à féliciter l’ensemble de l’équipe mais aussi les accompagnateurs et l’ensemble des personnes qui ont œuvré à cette victoire. Nous sommes allés nous entrainer sur le parcours 15 jours auparavant, plus précisément sur le secteur quai Gayant. Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de brèmes car nous avons fait des pêches entre 10 et 15 kg par pêcheur. Nous savions pertinemment que cela n’allait pas être le reflet de ce qui allait se passer lors du championnat. Toutefois, cela nous a permis de prendre la décision d’incorporer des terreaux coupés dans l’amorce. Nous sommes retournés nous entrainer le jeudi avant l’épreuve, chacun sur son secteur. Nous avions pris soin de placer les pêcheurs dans le secteur dans lequel ils avaient pêché il y a deux ans. Cela permettait à chacun de pouvoir affiner les réglages tout en ayant déjà une bonne idée de ce qui allait se passer.

A l’issue des entrainements, la stratégie que nous avons mise en place était la suivante : faire un coup à mi-distance (kit 4) en amorçant uniquement à la coupelle puis faire un second coup à 13 m en lançant 5 boules d’amorce avec très peu d’esches. Nous avons ensuite déposé 7 à 8 petites boules à la coupelle qui étaient riches en esches (fouillis et vers de terre coupés) pour faire un point de fixation pour les brèmes.

La stratégie s’est montrée plutôt payante car à l’issue de la première manche, nous étions 2e au classement provisoire. Le dimanche, nous avons fait strictement la même chose. Pour déclencher des touches, il était très important de rappeler régulièrement à la coupelle. La seconde manche s’est aussi très bien déroulée puisque nous avons totalisé 14 points à 5 pêcheurs. Nous avons finalement remporté le championnat de France des clubs à seulement 0,5 point du Team Colmic Lanssens. »

 

Sensas : « Qu’est-ce qui vous a permis selon vous de remporter ce championnat de France des clubs ? »

Éric Fossillon : « Plusieurs paramètres entrent en ligne de jeu. Tout d’abord, je dois dire que nous connaissons bien les parcours. Jimmy Martin habite à côté ce qui facilite grandement la tâche. Ensuite, je dirais l’équipe car nous nous entendons tous très bien et l’ambiance est super. Ensuite, nous avons aussi tout mis en œuvre pour avoir des esches de qualité. Nous sommes allés ramasser du fouillis français le jeudi. Alain Martin s’est chargé des vers de vase (comme toujours). Nous étions parfaitement préparés. Ensuite, je dois aussi dire que pour remporter le championnat de France, la chance joue aussi un rôle important. Lorsqu’on se trouve sur des mauvaises places, on ne peut pas gagner. Certaines places étaient d’ailleurs vraiment à éviter. Ensuite, je dirais aussi que nous avons eu la chance de participer à 4 championnats du monde des clubs et c’est vraiment à chaque fois une expérience inoubliable. Nous avions vraiment envie de revivre tous cette expérience. Nous étions tous ultra motivés et nous n’avons jamais rien lâchés.

 

Sensas : Avez-eu des remerciements à faire ?

Éric Fossillon : « Bien entendu. Mes premiers remerciements vont tout d’abord à l’ensemble des organisateurs sans qui rien ne serait possible. Une fois encore, toute l’équipe de Saint-Quentin a réalisé un super travail. Bravo et merci à vous tous. Je voudrais remercier Jimmy et sa femme pour l’hébergement, Alain pour les vers de vase et nos coachs : David Roselle et Christian. Pour finir, nous souhaitons remercier la société Sensas pour son aide très appréciable et la confiance qu’elle nous accorde depuis de nombreuses années. »

 

 

Le matériel utilisé par le Team Sensas Armentières

Canne : Sensas Nanoflex Parallel 95 SW

Panier : Sensas Jumbo 3500

Flotteurs : Jean-François entre 1 et 3 g sous la grande canne et les Sensas Tergnier de 0,60 g à 1,5 g pour les gardons au large. Pour la bordure, nous avons utilisé des Sensitive Canal en 0,6 et 0,8 g.

Hameçons : Sensas 3630 n° 22 et n° 20 pour les gardons. Pour les brèmes, nous avons opté pour les Sensas 6110 en n° 20 et en n° 18.

Elastique : Sensas Latex Colored en 0,6 mm (jaune) pour les gardons et en 0,8 mm (rose) pour les brèmes

Nylon : Sensas Feeling Compétition en 8 et 10/°°. Nous avons utilisé des bas de ligne en 8/°° pour les gardons et en 10/°° pour la brème.

 

 

photo_2_redimensionn__e.jpg

 

 

photo_3_redimensionn__e.jpg

 

Conseils

Proshops

illex