Interview d’Hervé Cavalli – Vainqueur du Sensas Festival

Actualité rédigée le 6 Apr 2016 par Christophe NOUALHIER.

DSC_9926.JPG

 

Cette année, c’est Hervé Cavalli qui a remporté le Sensas Festival avec 3 points en deux manches. Nous avons interviewé Hervé pour qu’il revienne sur son épreuve et surtout pour qu’il nous en dise un peu plus sur la stratégie qu’il a mis en place.

 

Avant toute chose, toute la société SENSAS félicite le grand vainqueur de ce Sensas Festival 2016, Hervé Cavalli. Membre du CPCE 91 à Vigneux sur Seine, Hervé a réalisé un parcours sans faute !

 

Hervé Cavalli : « Je suis vraiment très heureux d’avoir remporté le Sensas Festival 2016. Je me suis inscrit il y a une dizaine de jours et je pense même que j’étais le dernier à m’inscrire. Au final, j’ai bien fait ! J’avais vraiment envie de participer à cette épreuve car les deux éditions précédentes m’avaient vraiment donné envie de m’inscrire. Pour une première participation, je dois dire que j’ai eu la chance de faire un grand coup. Je suis venu à Douy à 2 reprises seulement et je ne connaissais pas les plans d’eau. J’ai tout de même eu quelques conseils de mes amis.

 

 

1er manche :

 

J’ai hérité du n° 62, à côté de Jean Desqué, dans l’étang de la Blavat. J’ai pêché uniquement à l’anglaise entre 30 et 35 m. J’avais monté des wagglers pour pêcher au fixe et au coulissant en 12 et 14 g.  J’ai rappelé très régulièrement avec une ligne très souple, juste un émerillon sur la ligne. J’ai pêché avec un waggler de 12 et 14 cm avec un petit émerillon et un bas de ligne de 20 cm en 10/°° avec un hameçon n° 18 fin de fer. J’ai pêché avec des vers de vase, des gozzers et des terreaux. Pour pêcher au coulissant, j’avais monté un waggler coulissant avec 10 g de plomb sur la ligne et un second coulissant avec 8 g de plomb sur la ligne avec des bas de ligne de 40 cm et une plombée assez massive au ras du fond pour essayer de sélectionner les gros poissons. J’ai attrapé 3 gardons dans la première heure. Ensuite, pendant 2H30, je n’ai pas attrapé le moindre poisson. D’un seul coup, je me suis aperçu que les carassins montaient en surface sur mon coup. J’ai décidé de pêcher avec ma ligne souple pour qu’elle descende le moins vite possible pour attraper des carassins entre deux eaux. Chose qui a fonctionné en sachant que j’avais mis 3 m entre le flotteur et l’hameçon.  J’ai terminé 2e de mon secteur, battu de 200 g, avec 6210 points. Une jolie bourriche composée de 5 carassins, deux brèmes, 3 gardons et une grémille.

 

2e manche :

Le lendemain, j’ai hérité du n° 30 à la Martine, une place qui s’était montrée extrêmement difficile la veille. J’ai décidé de pêcher uniquement à l’anglaise. Au départ, j’ai pêché à 40 m. Le vent s’est levé et comme j’avais le vent de face, je n’arrivais pas à lancer mon waggler sur le coup. J’ai décidé de refaire un 2e coup entre 25 et 30 au bout d’une heure de pêche en espérant faire rentrer des brèmes. J’ai eu la première touche au bout de 2 h après le départ de la manche. J’ai rappelé très régulièrement et j’ai réussi à les attraper ensuite les unes dernières les autres. J’ai rappelé avec mon amorce de départ avec beaucoup de fouillis et des terreaux coupés dans les rappels. La précision des rappels était très importante. J’ai remporté mon secteur lors de la 2e manche avec un poids total de 6940 g. Je totalisais 3 points avec 13150 g en deux manches et j’ai remporté le Sensas Festival 2016. Je tiens à remercier très chaleureusement tous les organisateurs ainsi que les établissements Sensas et tout mon club qui m’a soutenu tout le week-end. Je remettrai mon titre en jeu l’année prochaine !

 

L’amorce d’Hervé Cavalli

2 kg de Sensas 3000 Lake

3 kg de terre de rivière

500 g de terre de Somme

 

20160404_132513.jpg

 

Le matériel utilisé par Hervé Cavalli

Canne : Sensas Coruche (Soft et Medium) en 3,90 m

Station : nouvelle Sensas D36 – Jumbo 3700

Frondes : Power King Double Groundbait 20/40 et Fronde Power Double Super Goundbait 40/60 m

Hameçons : Sensas montés spécial anglaise

 

 

Conseils

Proshops

illex