Interview de Sébastien Boursaud

Actualité rédigée le 27 Jun 2015 par Christophe NOUALHIER.

Nom Prénom : Boursaud Sébastien

Âge : 40 ans

Club : Team Sensas 28

Secteur B – Quai Gayant


sebastien_bis.jpg

 

 

1ère manche :

 

 

« Lors de la première manche, j’ai hérité du n° 29 (secteur Quai Gayant). Cette place n’a pas été facile à négocier car les poissons venaient de l’aval. J’ai préparé un coup à mi-distance (bout n° 7) et un autre coup sous la grande canne à 13 m. Au départ, j’ai commencé à mi-distance et j’ai attrapé quelques gardons et des petits carassins. Malheureusement, les poissons avaient beaucoup de mal à se rapprocher et du coup, je suis parti pêcher sur le coup à 13 m dans l’espoir d’attraper quelques plaquettes et brèmes. Tout au long de cette première manche, j’ai bien compris que les poissons avaient beaucoup de mal à rester sur le coup. Il fallait vraiment essayer de gratter le moindre poisson pour venir compléter la bourriche. Malgré les rappels à la coupelle très réguliers, les beaux poissons ne sont jamais rentrés sur le coup. J’ai pourtant testé de nombreuses lignes et j’ai varié la profondeur à plusieurs reprises mais rien n’a fait. Cette première manche a vraiment été difficile pour ma part. »

 

 

2ème manche :

 

 

« La seconde manche s’est mieux déroulée. En effet, j’ai hérité du n° 46 au quai Gayant, une bonne place souvent pêchée (près du poton). Lors des entraînements, nous avions vu qu’ils y avaient des beaux poissons à prendre sur ce secteur. J’ai alors tout misé sur les plaquettes à la grande canne en pêchant avec un flotteur Padova 3 de 1 g. Il était important de faire trainer son bas de ligne de 5 à 10 cm sur le fond et d’avoir le plomb de touche juste au ras du fond afin de mieux visualiser toutes les touches. J’ai essayé de pêcher avec des flotteurs boule un peu plus lourd mais les touches étaient moins franches. Lors de cette manche, j’ai rappelé toutes les 10 minutes à la coupelle en serrant bien mon amorce de manière à bien caler les poissons sur le fond. J’ai remporté cette seconde manche avec un score de 4970 points.

Je suis vraiment très content d’avoir remporté le championnat de France avec le Team Sensas 28. J’avais déjà remporté cette épreuve en 2002 et cela restera pour moi des souvenirs qui resteront gravés toute ma vie dans ma mémoire. Ce titre vient vraiment recomposer tout le travail d’une équipe. Tout le monde s’entend vraiment à merveille et nous attachons une grande importance au collectif.

Avant de terminer, j’aimerai remercier la société Sensas et bien entendu Jean Desqué qui est un vrai moteur dans l’équipe. Je remercie aussi l’ensemble du staff qui a aussi fait un gros boulot. Une nouvelle histoire commence car nous représenteront la France lors du championnat du monde des clubs. Nous mettrons tout en œuvre pour le préparer de notre mieux ! »

 

Matériel de Sébastien Boursaud :

  • Canne : Sensas Power Match 85 XL
  • Panier siège : Sensas Power 760
  • Flotteurs : Padova 3 et Lazio
  • Nylon : Feeling (0,10 et 0,12)
  • Bas de ligne : Super competition  (6,5 et 7,5/100)
  • Hameçons : Sensas 3260 n° 20, Sensas 3405 en n° 19

 

DSC_2033_bis.jpg

 

 

Conseils

Proshops

illex