Interview de Sandrine Bécat - 3e au championnat de France féminin

Actualité rédigée le 20 Sep 2016 par Christophe NOUALHIER.

20160917_143718.jpg

 

 

 

 

Le championnat de France féminin s’est déroulé les 9, 10 et 11 septembre à Dampierre en Burly (45). A l’issu des trois manches, Sandrine Bécat, a réussi à accrocher une très belle 3e place, juste derrière Isabelle Hawryuck et Pauline Nervet. Nous avons contacté Sandrine pour qu’elle revienne sur son championnat et pour qu’elle nous explique la manière dont elle a procédé.

 

« Je suis arrivée le vendredi matin et je ne me suis pas entrainé sur le parcours auparavant. Je n’étais même d’ailleurs jamais venue. J’avais toutefois eu des renseignements par Christian Miconnet et Denis Bureau que j’en profite d’ailleurs pour remercier au passage. Ce championnat de France s’est déroulé dans un étang peu profond (1 à 1,2 m). Les poissons majoritaires étaient les petits gardons, les petites plaquettes et les petits poissons chats. Parfois, dans le lot, il était possible d’attraper une plus grosse plaquette ou un plus gros poisson chat mais ces plus gros poissons se faisaient plus rares. Lors de la première manche, je me suis retrouvée au Y4 (secteur de 9). J’ai lancé 10 boules à la pointe de mon scion à 11,5 m puis j’ai ensuite déposé 4 boules très riches en esches à la coupelle. J’ai aussi lancé à la main 4 boulettes d’amorce au bord à 4 m pour préparer un coup en bordure. J’ai commencé par pêcher sous la canne pendant la première heure dans l’espoir de pouvoir mettre à l’ épuisette une jolie plaquette. Malheureusement, je n’ai pas eu cette chance. Je me suis alors rabattue sur une pêche à 4 m. toutes les 20 minutes, j’essayai d’aller faire un tour au large pour espérer attraper un poisson plus gros, mais rien. J’ai donc alterné une pêche de bordure et une pêche sous la grande canne pour finalement terminer cette première manche avec 338 poissons pour 1880 points. Cela m’a permis de me classer 2e de mon secteur.

Pour la 2e manche, j’ai appliqué la même stratégie. Je me suis retrouvée au X3 et là encore, j’ai alterné une pêche sous la grande canne avec une pêche au bord, à 4 m. J’ai réussi à attraper environ 500 poissons pour 2200 points ce qui m’a d’ailleurs permis de remporter mon secteur. Avec 3 points en 2 manches, je n’étais pas trop mal au classement provisoire.

La 3e manche a été plus chaotique. Je suis tombée entre Pauline et Séverine qui ont réussi à attraper des plaquettes sous la grande canne et compte tenu que les petits poissons étaient moins nombreux, je me suis vite retrouvée dans une situation délicate. J’ai pourtant tenté de rappeler avec de la terre de Somme régulièrement pour faire un appel, mais rien à faire, je n’ai pas réussi à faire rentrer ces jolis poissons sur mon coup. J’ai terminé 4e sur 9 dans mon secteur mais cela m’a tout de même permis de me retrouver sur la 3e marche du podium à l’issu de ce championnat de France.

Je suis vraiment très heureuse pour ce bon résultat. Je tiens d’ailleurs à remercier Jean-Marc et Martine Piget ainsi Marc Guesnard qui m’a accompagné tout au long de ce week-end. Un grand merci au magasin Darcon Pêche pour les esches. J’en profite aussi pour remercier les Etablissements Sensas et plus spécifiquement Eric Lubin pour son aide ainsi que tous ceux qui m’ont aidé directement ou indirectement lors de ce championnat de par leurs conseils ! »


L’amorce de Sandrine Bécat

1kg de Sensas 3000 Super Black Brèmes

1 kg de Sensas 3000 Gros Gardon Fine mouture

1 kg de Sensas 3000 Explosive Etang

Un demi litre de chènevis moulu ébouillanté

1 Kg de terre de Somme

+ 2 L de terre de Somme à part pour le rappel

 

 

Conseils

Proshops

illex