Interview de Mickael Boursaud

Actualité rédigée le 24 Jun 2015 par Christophe NOUALHIER.

Nom Prénom : Boursaud Mickael

Âge : 41 ans

Club : Team Sensas 28


mickael_bis.jpg

 

1ère manche :

« Avant le week-end de la compétition, notre équipe s’est entrainée sur ce secteur. À l’issu de cet entrainement, nous avions élaboré une stratégie globale qui consistait à réaliser une pêche précise sur le fond et d’amorcer en 1er lieu à la grande canne à 12,5/13 m et en 2ème lieu, amorcer d’une distance de 7 m.

Pour la pêche à 13 m, nous avions prévu d’amorcer avec 5 boules à la main pour faire un nuage d'appel des poissons avec très peu de fouillis. Cet amorçage était complété par une dizaine de petites boulettes très riches en fouillis déposées très précisément à la coupelle. Pour l’amorçage à 7 m, nous avions prévu de n’utiliser que la coupelle et mettre seulement un peu de fouillis. Au-delà de la stratégie d’équipe définie par l’ensemble du groupe et plus particulièrement Jean Desqué dont les qualités de fin stratège ne sont plus à démontrer, j’ai dû procéder à quelques adaptations, tout du moins lors de la 1ère manche.

En effet, malgré un entrainement la semaine précédente où nous avions clairement identifié qu’il s’agitait d’une pêche délicate de gardons et de plaquettes à la grande canne, nous avons, mon coach (Eric Lubin) et moi-même, vite compris que nous allions devoir revoir notre copie. En effet, je n’ai pas eu les touches espérées sous la grande canne. Je me suis donc logiquement rabattu sur une pêche à mi-distance, plus précisément à 7 m.

A l’issue de la première manche, j’ai réussi à attraper 2 kg de carassins et de plaquettes alors que je n’ai pas réussi à prendre un seul poisson au large.

 

2ème manche :

Pour la 2ème manche, j’étais placé au n°32 à environ 500 m de la place à laquelle j’étais situé lors de la première manche. Là encore, j’ai vraiment suivi à la lettre toute la stratégie que nous avions définie ensemble. Cette fois-ci, la pêche à mi-distance s’est montrée beaucoup plus compliquée et j’ai ainsi opté de pêcher sous la grande canne, à 13 m. Cette fois-ci, les poissons étaient plus nombreux et j’ai réussi à réalisé une belle petite bourriche composée de brèmes et de plaquettes (entre 300 et 800 g).

Un grand merci aux organisateurs, à mon coach, Eric Lubin et à notre équipe pour ces superbes moment de pêche partagés ! »

 

Matériel de Mickael Boursaud :

  • Canne : Sensas P.M Nanoflex 84 XL
  • Panier siège : Panier Power 760 Sensas
  • Flotteur : Pêche à 13 m : Flotteur Padova M3 (0,4 à 1,5 g) + flotteur Jeff 3 (ou lazio) (1,5 et 2 g) / Pêche à 7 m : Flotteurs Lombardia (0,4 à 1 g) / En surface : Pistoia 0,2 et 0,3 g
  • Nylon : Super compétition
  • Corps de ligne : 10,5/100 ou 12/100 en fonction du poids de la ligne
  • Bas de ligne : 6,2 et 7,2/100 (10 à 12 cm)
  • Hameçon : Hameçon Sensas 3260 et 3532 pour les lignes à ablettes
  • Élastique : Magic Latex et Magic Fluo Latex 0,6 et 0,7 mm

 

DSC_2033_bis.jpg

 

 

Conseils

Proshops

illex