Interview de Maxime Duchesne, champion de France U23

Actualité rédigée le 29 Jul 2015 par Christophe NOUALHIER.

Après un titre de champion du monde individuel l’an passé chez les U23, un titre de champion de France des clubs en juin dernier avec le Team Sensas 28, Maxime vient de remporter le week-end dernier le championnat de France chez les U23 à Niort (Irleau). Nous avons contacté Maxime pour qu’il revienne en détail sur sa victoire avec le score parfait de 3 points !

 

20150726_185712_bis.jpeg

 

« Ne pouvant me libérer dans la semaine, Alexandre, arrivé depuis le début de la semaine, me tenait informé de ses entraînements. Je l’en remercie d’ailleurs au passage. Ceci m’a permis de me préparer un peu comme si j’y étais. Je suis donc arrivé le vendredi en début d’après-midi. J’ai pu pêcher rapidement pour me faire aussi mon idée et voir si les lignes, élastiques et hameçons prévus initialement allaient convenir. Ce petit entraînement m’a permis de voir quelques points très importants et d’affiner la stratégie. En effet, j’ai tout de suite vu qu’il fallait pêcher assez lourd (entre 2 et 3 g) pour sélectionner les plus beaux poissons. Je me suis aussi rendu compte que la pêche à mi‑distance (entre 7 et 7,5 m) pouvait permettre de tirer son épingle du jeu. J’ai également constaté qu’il fallait pêcher grossier, c’est‑à‑dire avoir un plomb de touche doublé pour sélectionner les beaux poissons. L’avantage de doubler ce plomb de touche, c’est que si la pêche devient plus délicate, ou change tout simplement, avec la même ligne je pouvais m’adapter et rectifier le tir en cours de manche. C’est en tout cas de cette manière que j’ai pêché lors de ce championnat de France (lourd à trainer avec un plomb de touche doublé). Il ne fallait jamais s’endormir et remettre régulièrement une coupelle avec de l’amorce et beaucoup d’esches pour maintenir les poissons en activité.

La première manche, j’ai hérité du n° 7 dans le secteur aval. J’ai remporté cette manche avec 2580 points. Lors de la 2e manche, je me suis retrouvé à côté d’Alexandre au n° 5 du secteur amont. La bataille fût rude, mais la prise d’une jolie plaquette au large, sur un de mes temps faibles du bord, m’a permis de le devancer de peu (3780 à 3500 pts) ce qui nous a permis de finir 1er et 2ème. Pour la 3e et dernière manche, j’ai hérité du n° 1, l’aile du secteur du milieu. Il a fallu changer un peu la stratégie en cours de pêche car les coupelles que je mettais régulièrement maintenaient les petits poissons en activité et il m’était très difficile de descendre une ligne, même lourde, sans que les vers ne soient touchés, du coup cela compliquait les choses pour prendre les jolies plaquettes. Fort de ça, je suis parti sur une autre stratégie. Au lieu de déposer une coupelle toutes les 10/15 minutes, j’en mettais 3 toutes les 20/25 minutes. J’acceptais d’avoir des petits pendant une dizaine de minutes, pour mieux prendre les jolies plaquettes le quart d’heure suivant… Cette stratégie payante m’a permis de remporter cette dernière manche avec une bourriche de 3500 points.

Il fallait traîner de 5 à 20 cm en fonction de la ligne utilisée. La ligne la plus lourde (3 g) posé du bas de ligne m’a fourni le meilleur rendement.

 

Avant de terminer cette interview, je souhaite remercier vivement Kevin, sa compagne et Christophe pour leur coaching et leur aide tout au long du week-end. Un grand merci aussi à mon amie, Éléonore, pour son soutien. Je souhaite aussi remercier la société Sensas pour la confiance et l’aide qu’elle m’accorde. Pour finir, être en compagnie d’Alexandre sur le podium pour mon dernier championnat chez les U23 a été un plaisir intense. J’espère que nous aurons l’occasion d’en partager bien d’autres, notamment en Serbie pour mon dernier championnat du monde jeunes. »

 

podium_u23_bis.jpeg

 

Les amorces de Maxime

 

Amorce pour le départ et le rappel à la coupelle

 

1 kg de Sensas 3000 Gros Gardons

1 kg de Sensas 3000 Etang

3 kg de terre de rivière

 

Amorce pour la bordure

1 kg de Sensas 3000 Explosive

+ 1 paquet de terre de Somme

 

Le matériel de Maxime

Canne : Sensas 85 XL

Panier siège : Panier Power 660

Flotteurs : Sensas Padova (0,60 à 1,5g), Daniel (0,20 et 0,30 g) et Lazio (1,5, 2 et 3g)

Corps de ligne : 10 et 12/°° Sensas Feeling Compétition

Bas de ligne : 7,5, 8,5  et 9,2/°° Sensas Super Compétition

Elastiques : Sensas latex en 0,6 et 0,7 mm et élastiques Hollow compétition Sensas en 0,95 et 1,15 mm

Hameçons : Sensas 3405 n° 22, n° 19 et n° 16

 



Retrouvez ci-dessous l'ensemble des résultats !

Classement_U_23_bis.jpg

 

Conseils

Proshops

illex