Interview de Mark Downes – Champion du monde vétérans individuel

Actualité rédigée le 8 Jun 2015 par Christophe NOUALHIER.

 IMG_5938___595.JPG

 

Le championnat du monde vétérans s’est déroulé les 05 et 06 juin à Cabeçao au Portugal. A l’issue de ces deux manches, le titre en par équipe est revenu à l’équipe d’Angleterre. Mark Downes réalise le coup double en remportant aussi le titre en individuel. Nous l’avons donc contacté pour qu’il nous explique la manière dont il a procédé.

 

« Avec l’équipe d’Angleterre, nous avions élaboré 5 tactiques différentes à l’issue des entrainements (3 pour la pêche des ablettes et 2 pour la pêche de la carpe). La première pour la pêche de l’ablette consistait à pêcher entre 3 et 4 m du bord à la mitraillette en utilisant une amorce de surface (Sensas 3000 Surface) mélangée avec de la terre de surface rouge. J’ai pêché avec des flotteurs Sensas Titou en 4X14 et 4X16 et des hameçons Sensas 3040 n° 20 et n° 18. S’il y avait du vent, nous avions prévu de pêcher un peu plus loin (entre 4 et 5 m) avec des flotteurs Sensas Touraine en 4X14 et 4X16 (stratégie n° 2). La 3ème stratégie pour les ablettes consistait à les pêcher plus en profondeur et plus loin, c'est-à-dire 8 m du bord. L’objectif était de lancer 8 boules d’amorce (1 kg de Sensas 3000 Surface mélangé à 1 kg de Sensas 3000 Etang) au départ dans laquelle nous avons incorporé 1/8 L d’asticots et 1/8 L de pinkies. Cette stratégie nous permettait de pêcher les ablettes au ras du fond. Pour cela, j’avais monté un flotteur Sensas Jean-François en 1 g (élastique intérieur Sensas en 0,7).

 

Pour les carpes, deux autres stratégies étaient importantes : la pêche au moulinet et la pêche à la grande canne à 11,5 m. Nous avons donc prévu de pêcher au moulinet à 16 m avec des asticots collés. Le mélange était composé d’1 L d’asticots pur pour un demi-litre de graviers. Nous avions prévu d’utiliser des wagglers de 16, 18 et 20 g en veillant à placer uniquement un petit émerillon sur la ligne. Pour la pêche à la grande canne, nous n’avons pas utilisé d’amorce. Nous avions soigneusement préparé un demi-litre de chènevis que nous avons mélangé à 100 mL de maïs sucré en rappelant toutes les 20 minutes.

 

Le premier jour, j’ai pêché les ablettes pendant 2H30 et j’an avais environ 200. J’ai ensuite suivi les consignes du capitaine de l’équipe qui m’a demandé d’aller pêcher les carpes au moulinet. J’ai pêché une carpe puis 3 autres sous la grande canne. Cela m’a permis de remporter la 1ère manche.

 

IMG_5915___595.JPG

 

Le second jour, j’ai pêché les ablettes pendant 3 heures mais je n’étais pas très bien dans mon secteur puisque les autres compétiteurs avaient réussi à attraper deux ou trois carpes. Là encore, le capitaine m’a demandé de passer la dernière heure à pêcher les carpes. Cette dernière a été interminable pour moi car je n’ai pas eu la moindre touche pendant 40 minutes. Six minutes avant la fin de l’épreuve, j’ai réussi à attraper une carpe de 1,5 kg. Lors de la dernière minute, j’ai en attrapé une autre de 600 g. La carpe de 600 g a tout fait basculer car sans ce poisson, je n’aurai pas remporté ce championnat en individuel. Les choses tiennent parfois à rien et on peut vraiment dire que la victoire a tenu à un fil ! »

 

IMG_5940___595.JPG

 

Mark Downes, le nouveau champion du monde (à gauche) en compagnie de son copain (Bill Galt), médaille de bronze au championnat du monde handipêche.

 

Conseils

Proshops

illex