Interview de Jonathan Sanmarti, champion de France 2012

Actualité rédigée le 7 Oct 2012 par Eric LUBIN.

 

photo1ok.jpg

Voila une semaine que Jonathan Sanmarti a remporté le championnat de France 1ere division à Redon. Nous l’avons interviewé pour qu’il nous dévoile toutes ses petites astuces qui lui ont permis de remporter le titre de champion de France 2012.

« Tout d’abord, il était très important de sonder méticuleusement la place. Lors des entrainements, avec mes copains de club, nous avons remarqué que les plus gros poissons se faisaient sur les zones les plus profondes. Il fallait donc toujours plutôt amorcer dans une petite cassure plutôt que sur une remontée. En effet, les gardons étaient souvent plus gros. Le sondage était vraiment très important car l’écart pouvait varier de 60 à 70 cm dans le box. Il fallait donc passer beaucoup de temps à sonder. Au niveau des lignes, j’ai utilisé des flotteurs de 1 à 3 g (forme boule – type Jean-François).  Mes bas de ligne mesuraient 21 cm. Lorsque les poissons étaient « mordeurs », j’ai utilisé des hameçons n° 18 montés sur du 10/°° (pêche au gozzer). En revanche, lorsque les gardons étaient plus chipoteurs, j’ai utilisé un bas de ligne de 21 cm en 8/°° avec un hameçon n° 20 (pêche au vers de vase). Pour ce qui est de la stratégie d’amorçage, nous avons mis en place la stratégie suivante avec Stéphane Pottelet et Christophe Gazannois. Nous avons décidé de réaliser un tapis de terre de Somme (3 l) et nous avons incorporé un peu de fouillis. Nous avons ensuite effectué un amorçage massif d'une douzaine de boules. Dans l’amorce, nous avions ajouté 2,5 kg de terre de rivière. Cette amorce était bien collante et travaillait peu sur le fond pour éviter d’attirer trop de petits poissons. Dans cette amorce, j’ai incorporé 400 g de fouillis, 0,25 l de terreaux coupés, 0,25 l de casters et quelques pinkies congelés. J’ai toujours pris soin d’amorcer plus court (en retrait de 30 à 80 cm) que la zone où je pêchais. Les poissons se trouvent toujours derrière l’amorce. J’ai pêché le plus souvent juste au ras du fond ou en laissant légèrement trainer mon esche sur le fond.  A l’issu des deux manches, en voyant les scores diminuer, Stéphane, Christophe et moi avons décidé de préparer  1 kg d’amorce à ablettes avec du colorant jaune, au cas où les poissons deviendraient encore plus difficiles. De mon côté, je ne l’ai pas utilisé car j’ai toujours eu les gardons sur le fond. Tout au long de ce championnat, je n’ai jamais rappelé, même pas à la coupelle. Je ne l’avais d’ailleurs même pas montée pour ne pas être tenté de recharger mon coup en cours de pêche. La réussite de notre club (Le Team Sensas Rozay en Brie) est le fruit de beaucoup de travail et d’une grande cohésion au sein de notre club. Nous avons aussi la chance d’avoir de très bons coachs ! Avant de conclure, j’aimerais remercier tout d’abord mes parents pour tout ce qu’ils ont pu faire pour moi. Un grand merci à Florian et à José Josas qui m’ont super bien coaché. Pour finir, merci aux établissements Sensas pour la confiance qu’ils nous accordent depuis de nombreuses années. Je suis vraiment très content d’avoir remporté le titre de champion de France. Cette année restera pour moi dans les annales car j’ai remporté la 2e division puis la 1ere division. Un bien joli doublé ! »

 

 

 

 

Canne : Sensas 84 XL

Hameçons : Sensas 6110 (taille n° 16, n° 18 et n° 20).

Nylon : Sensas Super Compétition en 08 et en 10/°°

 

photo2_ok.jpg

 

Le matériel de Jonathan :

 

Conseils

Proshops

illex