Interview de Jean Desqué – Capitaine du Team Sensas 28

Actualité rédigée le 18 Jun 2015 par Christophe NOUALHIER.

Le Team Sensas 28 vient de remporter le week-end dernier, à Saint-Quentin, son 4e titre de champion de France des clubs en 20 ans. Pour connaitre toute la stratégie qui a été soigneusement mise en place, quoi de plus normal que de contacter Jean Desqué, capitaine du Team Sensas 28.

 

 

 

Jean_Desqu___595.jpg

 

 

Le championnat de France des clubs s’est déroulé les 13 et 14 juin à Saint-Quentin, dans le département de l’Aisne. À cette occasion, 60 équipes étaient présentes dans le but de venir décrocher le titre si convoité de champion de France des Clubs. A l’issue des deux manches particulièrement palpitantes, la victoire est finalement revenue au Team Sensas 28. Jean Desqué, capitaine de cette très belle équipe nous explique et lève le voile sur toute la stratégie mise en place. Il revient aussi sur les différents petits détails très importants qui ont permis à l’ensemble du Team Sensas 28 de se hisser sur la plus haute marche du podium.

 

Jean Desqué : « Nous nous sommes entrainés sur le parcours et sur les différents secteurs de manière à maitriser les différentes petites subtilités que pouvaient réserver la pêche dans le canal de Saint-Quentin. Nous avons alors remarqué que les secteurs A et E seraient plus propices à une pêche de bordure. En revanche, sur tous les autres (secteurs B, C et D), une pêche ultra précise sous la grande canne de 13 m permettait de faire très nettement la différence. Lors de nos entrainements, nous avons remarqué que certaines esches ne donnaient pas de bons résultats notamment les pinkies, asticots et vers de terreau. En revanche, le fouillis et les vers de vase étaient très nettement supérieurs. La limitation de fouillis permettait d’utiliser ½ L (env. 500 g) par manche et par pêcheur. En se dispersant trop et en amorçant trop de coups différents, on a vite fait d’en mettre partout. C’est justement ce que nous ne voulions pas faire. C’est en fait cette limitation qui a véritablement conditionnée notre stratégie. Nous avons en effet optimisé l’utilisation du fouillis en le déposant de façon très précise à la coupelle. Nous avions décidé de lancer 5 boules d’amorce à la main au départ avec très peu de fouillis. Cette amorce était composée d’1 kg de 3000 Etang mélangé à 4 kg de terre de Somme. Le but était de créer un nuage et d’attirer très rapidement les poissons sur le coup. Nous avons tout d’abord complété cet amorçage par 8 coupelles de ce même mélange mais cette fois-ci, les petites boulettes étaient très rouges. Nous avions aussi préparé un autre mélange composé d’1 kg de Sensas 3000 Gros Gardons et de 2 kg de terre de rivière tamisée finement. Pour la rendre un peu plus collante, nous avons ajouté un peu de colle à fouillis, Joker Fix Naturel. Là encore, nous avons complété notre amorçage par 4 coupelles très riches en fouillis. Les boules étaient très serrées pour qu’elles se délitent plus lentement sur le fond. Notre stratégie était de rappeler toutes les 10 minutes à la coupelle en attendant que les beaux poissons (brèmes et plaquettes) s’installent sur notre coup ou y passent tout simplement. Une fois qu’on avait pris une, deux, voire trois brèmes et que les touches ralentissaient, il fallait très régulièrement (toutes les 10/15 minutes environ en fonction du rythme de touches) entretenir le coup à la grande canne à la coupelle pour les attirer de nouveau. Nous avons vraiment misé notre stratégie sur une pêche technique de brèmes et plaquettes. Nous avons utilisé des lignes (Padova 3 (antenne plastique) en 1 et 1,5 g). Nous avons aussi utilisé des boules (Jeff3 et Lazio (antenne plastique) en 1 ; 1,5 ; 2 et 3 g. Nous avions 2 lignes équipées d’antenne fibre (Padova 2 en 0,6 et 1 g) au cas où la pêche se durcisse. En fait, il fallait toujours utiliser une ligne un peu plus lourde que celle qu’il aurait fallu normalement. Il fallait pomper souvent la ligne et la laisser redescendre très lentement pour déclencher les touches lorsqu’il n’y avait pas de courant. Il était aussi très important d’équilibrer au plus juste les antennes des flotteurs. Ces dernières dépassaient seulement de 2 ou 3 mm de la surface. Lorsqu’il y avait du courant, nous avions décidé de pêcher en bloquant la ligne. Nos lignes étaient parfaitement réglées (plomb de touche au ras du fond et nous pêchions les brèmes en trainant de 10 cm (longueur du bas de ligne). Nous avions en effet décidé d’opter pour des bas de ligne courts. Pour pêcher au départ le tout venant (petits gardons et toutes petites plaquettes), nous avons utilisé des hameçons Sensas 3260 en n° 22 et des 3530 en n° 24 montés sur des bas de lignes en 6,5/°°. Pour les brèmes, nous avons choisi de pêcher avec les hameçons Sensas 3260 en n°20 montés sur un bas de ligne en 7,5/°°. Pour les petits poissons, nous avons opté pour des élastiques en latex de 0,6 et des 0,95 creux pour les brèmes.

 

Pour les secteurs où la pêche se déroulait plutôt au bord, nous avions décidé de mettre 2 à 3 boulettes à 5/6 voire 7 bouts suivant la place et selon la configuration du fond. Cette stratégie permettait aussi sur ces secteurs d’attraper quelques plaquettes voire des poissons bonus tels des carassins. Nous avions aussi prévu de préparer sur ces secteurs un peu d’amorce à ablettes, histoire de pouvoir tirer son épingle du jeu sur les places les plus difficiles si besoin. C’est en tout cas ce qui a permis à Alexandre de très bien exploiter sa place difficile du samedi et de venir faire 3ème à une place où il était très facile de terminer beaucoup plus loin dans le secteur.

 

Cette année, l’équipe était composée de Christophe Noualhier, Sébastien et Mickael Boursaud, Maxime Duchesne et d’Alexandre Caudin. Alexandre et Maxime ont intégré le club cette année et il était important de laisser aussi un peu la place aux plus jeunes. Ils ont en tout cas parfaitement rempli leur mission. Nous aurons donc l’occasion de participer l’an prochain au championnat du monde des clubs qui se déroulera en Italie et plus précisément à Ostellato. Nous espérons que ce championnat nous réussira tout aussi bien et que nous pourrons revenir en France avec une belle médaille autour du coup ! »

 

DSC_2024___595.JPG

 

 

Conseils

Proshops

illex