Interview de Frédéric Skornog

Actualité rédigée le 13 May 2013 par Christophe NOUALHIER.

20130504_181244.jpg

 

Frédéric Skornog compte incontestablement parmi les meilleurs français pour la pêche de la carpe à la grande canne. Il vient d’ailleurs de le démontrer une nouvelle fois en terminant sur la deuxième marche du podium à l’occasion de la Finale du Challenge Crazy Bait – Déclic. Nous l’avons contacté pour lui poser quelques questions à l’issue de cette épreuve.

 

Après avoir interviewé Jérôme Vasseur, le grand vainqueur de la Finale du Challenge Crazy Bait – Déclic, nous avons contacté Frédéric Skornog pour qu’il nous explique à son tour toute sa stratégie qui lui a permis de faire toute la différence.

« Tout d’abord, il faut avoir conscience que le tirage au sort était très important. En effet, la pêche du matin n’avait rien à voir avec celle de l’après-midi. Les carpes étaient beaucoup moins actives le matin que l’après-midi. Lors de la première manche, j’ai pêché le samedi après-midi et je savais pertinemment que je devais faire un gros score pour bien figurer au classement général sachant ensuite que j’allais pêcher la seconde manche le dimanche matin. Pour cette Finale, j’avais prévu de pêcher sous la grande canne à 13 m et de préparer un coup à la franglaise avec 7 m de fil pour aller rechercher les carpes qui se tiennent derrière le coup principal. Je savais aussi que les carpes ont la fâcheuse tendance à beaucoup bouger et à ne pas s’installer sur le coup. C’est pour cette raison qu’il fallait prévoir différentes options qui permettaient de rechercher constamment leur zone de tenue. La franglaise s’est alors montrée très importante voire même déterminante. Pour ce qui concerne la stratégie d’amorçage, j’ai frondé des pellets très régulièrement à 10 m environ. J’ai mélangé des Pellets Carp Sensas de 2 mm avec des pellets Marine Halibut de même taille (C'est très important de ne pas mélanger les diamètres pour garder la plus grande précision dans l'agrainage). Le tout était d’en envoyer peu mais par contre de façon très régulière. Ensuite, j’ai versé des coupelles de vers de terreaux coupés entre 12 m et 12,5 m et j’ai pêché systématiquement derrière. Lorsque les poissons s’écartaient du coup à 13 m, j’utilisais la franglaise pour voir s’ils se tenaient derrière. Le plus important, à mon avis, était d’alterner très régulièrement les distances de pêche pour chercher les carpes. A l’hameçon, j’ai attrapé mes poissons uniquement avec des vers de terreau. Comme il faisait encore un peu froid, les carpes préféraient les esches animales aux esches végétales. »

 

Un grand merci Frédéric pour toutes ces précisions. Nous te souhaitons une excellente saison et nous te félicitions encore, au même titre que Jérôme, pour ce superbe résultat !

 

 

 

LE MATERIEL DE FREDERIC

 

Canne : Carp’X Power 384

 

Elastiques :Crazy Hollow Elastic en 2,4 mm et 3mm

 

Fils : Sensas Super Compétition en 20,3/°°

 

Hameçons : Sensas 3311n° 12 et n° 10

 

Flotteurs : Sensas CCX 3

 

Pellets : Pellets Sensas Marine Halibut de 2 mm et les Pellets Sensas Carp en 2 mm

 

20130504_181404.jpg

 

Conseils

Proshops

illex