Interview de Didier Montaroup – 3e de la 2e division nationale ABC mixte

Actualité rédigée le 8 Sep 2015 par Christophe NOUALHIER.

 

Le championnat 2e division nationale mixte ABC s’est déroulé les 28, 29 et 30 août à Cajarc (CD 12) sur la rivière Le Lot. Nous avons contacté Didier Montaroup, qui a terminé sur la 3e marche du podium, pour qu’il nous explique en détail sa stratégie pour ce championnat.

 

IMAG1803.jpg

 

Didier Montaroup :

« Je suis venu m’entrainer toute la semaine avant l’épreuve en compagnie de Philippe Pannetier et d’Olivier Somnard mes coéquipiers au sein du Team Sensas Sportifs de Rennes. Au cours des différents entrainements, nous avons remarqué que l’agrainage était très important. Même si la profondeur était assez conséquente (entre 3 et 5 m suivant les secteurs), je pense que c’est le bruit à la surface de l’eau généré par les casters et les gozzers qui attirait les poissons. Nous avons donc tous les trois décidé d’opter pour une pêche à l’agrainage en alternant les asticots et les casters. Les poissons majoritaires étaient des gardons.

 

Lors de la 1ère manche, j’ai eu la chance de me retrouver sur une bonne place. Contrairement aux entrainements, j’ai attrapé très peu de gardons mais essentiellement des plaquettes et quelques jolies brèmes. J’ai pêché principalement avec des flotteurs boule Jean-François et j’avais même monté un 6 g plat, au cas où. J’ai réalisé toute ma pêche en 1,5 g. Tout au long de cette première manche, j’ai rappelé aussi régulièrement à la double terre à la coupelle, de manière à maintenir les poissons en activité sur le coup. J’avais préparé de la terre de rivière avec de la Bentonite de manière à pouvoir descendre facilement des esches pour le rappel. J’ai remporté cette 1ère manche avec une jolie bourriche de 8 240 points.

 

Lors de la 2e manche, la pêche s’est montrée plus délicate que la veille. Cette fois-ci, les gardons étaient très largement majoritaires. J’avais préparé d’ailleurs des lignes plus légères (de 0,60 à 2 g). Le contrôle de la ligne était vraiment très important. Il fallait la freiner et même la caler par moment pour déclencher les touches. Tout au long de cette 2e manche, j’ai aussi agrainé très régulièrement. J’ai aussi rappelé à la coupelle, mais cette fois, j’ai plutôt rappelé avec de l’amorce très serrée dans laquelle j’incorporais beaucoup d’esches pour maintenir impérativement les poissons sur le coup. J’ai terminé 6e de mon secteur avec un score de 3 080 g.

 

La 3e manche a été similaire à la 2e manche car il fallait pêcher les gardons. J’ai même raccourci ma distance de pêche pour me retrouver à 11,5 m. Lors de ces entrainement, j’avais vu qu’il était possible de pêcher un peu plus court et d’avoir tout aussi bien les poissons que sous la grande canne de 13 m. Une fois encore, j’ai agrainé très régulièrement en alternant une poche de gozzers puis une poche de casters. J’ai terminé 4e de cette dernière manche avec un score de 2 150 points.

 

Je suis vraiment très heureux de pouvoir accéder à la 1ère division nationale mixte qui approche d’ailleurs à grand pas. Avant de terminer, je tiens à remercier les Etablissements Sensas pour leur confiance ainsi que Jean Desqué pour tous les conseils qu’il a pu me donner. Je voudrai aussi remercier Serge, mon frère qui m’a accompagné et qui a fait un très bon travail. Je voudrais aussi remercier les organisateurs pour cette très belle épreuve ainsi que ceux qui m’ont donné de très bons conseils sur la pêche et le parcours ! »

 

L’amorce de Didier Montaroup :

2 kg de Sensas 3000 Gros Gardons fine mouture

1 kg de Sensas 3000 Etang

500 g de Sensas 3000 Carpe fine mouture

6 kg de terre de rivière

 

 

Conseils

Proshops

illex