Doublé de médailles d’or aux championnats du monde jeune pour l’équipe d’Angleterre chez les U23

Actualité rédigée le 10 Aug 2016 par Christophe NOUALHIER.


1.jpg

 

 

Au sein de la catégorie U23, l’Angleterre a remporté le titre du champion du monde par équipe et en individuel grâce à la victoire d’Alex Clements. Mark Downes, capitaine de l’équipe d’Angleterre, nous a fait parvenir un petit compte rendu de ce championnat du monde.

 

 

Coruche au Portugal a toujours été un parcours difficile pour les équipes d’Angleterre. Pour preuve, en neuf épreuves, les équipes d’Angleterre ont seulement remporté deux médailles d’argent et deux médailles de bronze. Ce parcours est nettement dominé par les équipes Portugaises et Italiennes.


Cette année, l’équipe d’Angleterre chez les U23 à l’occasion du championnat du monde jeunes a rafflé deux médailles d’or. Alex Clements a remporté le titre de champion du monde chez les U23 et l’équipe des U23 a remporté la médaille d’or par équipe.


Nous avons basé notre stratégie sur la pêche des carassins dans les secteurs A, B et C et axé plutôt sur la pêche du barbeau pour le secteur D. Notre amorce pour pêcher les carassins était composée de 1,5 kg de Sensas 3000 Carpe Fine Mouture, 1,5 kg de Sensas 3000 Lake et 1,5 kg de terre de rivière.


Nous avons veillé à utiliser une amorce très mouillée pour qu’elle ne travaille pas sur le fond et qu’elle ne laisse pas échapper. Nous avons lancé 5 boules à 13 m avec 50 ml de fouillis, 50 ml de vers coupés et 25 ml de pinkies morts et 1 boule d’asticots collés. Il fallait rappeler toutes les 10 minutes. Lorsque les poissons quittaient le coup, il fallait agrainer du chènevis jusqu’à avoir des fausses très difficiles à ferrer (signe d’ailleurs que les poissons revenaient doucement sur le coup).Il fallait alors ensuite déposer soigneusement une coupelle d’amorce avec des asticots collés. Il était d’ailleurs très important de cacher la boule d’asticots collés dans la boule d’amorce pour que les autres équipes ne puissent pas voir ce que nous déposions vraiment à la coupelle.


Chaque  jour, les coups ont été assez longs à démarrer mais au fur et à mesure de la manche, le coup se construisait et les poissons s’installaient.


Sur le secteur D, c’était un peu différent. Il fallait utiliser des asticots collés et utiliser du chènevis que ce soit pour pêcher à la canne et les barbeaux au waggler.


Nous n’avons pas eu beaucoup de chance au cours de ces deux jours. Rory Jones a perdu deux barbeaux qui est allé s’accrocher dans les lignes des autres pêcheurs. Il a aussi ferré un autre beau poisson à 15 secondes de la fin mais le temps était trop court pour le mettre à l’épuisette !


Mark Downes.

 

 

 

Conseils

Proshops

illex