David Monsigny, vainqueur de la 2e nationale moulinet à Felletin

Actualité rédigée le 27 Jul 2012 par Christophe NOUALHIER.

 

 
 1OK.jpg
L’une des trois 2e division nationale moulinet s’est déroulée à Felletin les 13, 14 et 15 juillet. Ce championnat été remporté par David Monsigny, membre du team Bruges Compétition. A noter que cette équipe a brillamment représenté la France lors du championnat du monde des clubs en terminant sur la 2e marche du podium. David continue visiblement sa lancée car il vient dernièrement de remporter l’une des trois deuxièmes divisions moulinet. Nous lui avons posé quelques questions pour qu’il nous dévoile tous ses petits secrets.
 
« C’était vraiment un très beau championnat qui a rassemblé 36 participants venus pour en découdre avec les gardons, les plaquettes et les brèmes du lac de barrage de Felletin. Seuls les 8 premiers pouvaient espérer se qualifier pour la 1ère division moulinet. Autant dire de suite qu’il ne fallait pas rater une manche. Je connaissais plutôt bien ce parcours car j’ai participé à une première division nationale moulinet il y a 10 ans. J’ai d’ailleurs gardé un goût amer de cette épreuve car j’ai terminé juste au pied du podium, à la 4e place. Je revenais donc avec le couteau entre les dents pour, dans un premier temps, tenter de me qualifier pour la 1ère nationale moulinet et essayer de m’intercaler sur le podium. Bizarrement, la pêche était vraiment identique et n’a pas changé en 10 ans. Il fallait vraiment tout miser sur les beaux poissons en recherchant les plaquettes et les brèmes. J’ai donc réalisé un coup à 18 m et un coup à 45 m. Lors de la première manche, j’ai commencé à pêcher à 18 m et j’ai attrapé quelques gardons. J’ai monté ensuite un hameçon plus gros (Sensas 3411 n°10 ) et j’ai pêché au terreau mais rien n’y faisait. Les gardons étaient toujours majoritaires. J’ai donc rapidement pris l’option de pêcher à 45 m au coulissant dans 4 m d’eau. Cette option s’est révélée très efficace et a vite payé. En effet, elle m’a permis de remporter la manche avec plus de 8000 points.
La 2e et 3e manche, je suis tombé sur des secteurs où la profondeur devenait rapidement importante. Pour preuve, à 22 ou 23 m, on avait déjà 9 m d’eau. J’ai, une fois encore, tout misé sur les plaquettes et les belles brèmes en pêchant aux terreaux pendant les deux manches. Cela m’a plutôt bien réussi car j’ai remporté le championnat avec 4 points (1-2-1). Autant dire que cette fois, j’ai pris ma revanche !
Avant de terminer, j’aimerais profiter de cette interview pour remercier l’ensemble des participants et les organisateurs pour le gros travail qu’ils ont effectué. En effet, ils ont réalisé un très gros boulot pour préparer au mieux le parcours. Un grand merci aussi à la société Sensas qui me permet de pratiquer ma passion dans les meilleures conditions. Je voudrais également remercier la Verminière de l’ouest pour ces esches et surtout depuis quelques mois j’utilise des fifizes en grande quantité et leur attractivités est vraiment étonnante, nous les avons utilisé au championnat du monde ainsi que dans tous mes championnats individuel que j’ai pu faire, un futur appât pour la compétition d’une grande importance !
Pour finir, j’aimerais aussi rajouter que ce plan d’eau est vraiment à découvrir. En trois manches, il y a eu 450 kg de poissons qui ont été pêchés puis remis à l’eau dans les meilleures conditions. Je me prépare maintenant pour la1ère division mais une chose est sûre : j’y vais pour le titre. Avant de terminer, un petit clin d’œil à Kevin Ostan qui termine avec moi sur le podium et à la troisième place ! »
 
La recette d’amorce de David Monsigny :
-2 kg de 3000 Gros Gardons
-2 kg de Sensas 3000 Moulinet
-1 kg de Sensas 3000 Etang
+ Terre de Somme
 
Esches :
½ l de fifizes rouge
½ de fouillis
Terreaux coupés

 

2OK.jpg

 

Conseils

Proshops

illex