Championnat du monde U 23 : Interview d’Alexandre Caudin

Actualité rédigée le 11 Aug 2015 par Christophe NOUALHIER.

 

Les championnats du monde jeunes (U14, U18 et U23) se sont déroulés les 07 et 08 Août à Smederevo en Serbie. Cette année encore, les jeunes champions en herbe ont frappé très fort ! Nous avons contacté dés son retour Alexandre Caudin pour qu’il nous parle de la stratégie mise en place chez les U 23.

 

1_U23.jpg

 

Avant toute chose, la société Sensas tient à féliciter une fois encore l’ensemble des jeunes qui participaient au championnat du monde pour leurs excellents résultats ainsi que l’ensemble du staff pour leur excellent travail et leur implication. Aujourd’hui, nous commençons par les U23 en vous présentant la stratégie qui avait était soigneusement définie.

 

Alexandre Caudin : « Avant toute chose, j’aimerais commencer par remercier et féliciter Armand Fasquel, Maxime Duchesne, Victor Chambon et Jordan Damay pour leur superbe performance et la très bonne semaine que nous avons passé ensemble. Comme vous allez pouvoir le lire ci-dessous, nous avions élaboré notre stratégie sur la pêche en équipe. On peut dire que nous sommes arrivés à nos fins avec – cerise sur le gâteau – le titre de champion du monde par équipe !

Nous avons pêché dans un canal d’une largeur comprise entre 35 et 40 m. Lors des entrainements, nous avons vu qu’ils y avaient deux pêches différentes. La première, en bordure à 7 m et à déboiter et la seconde au large. Pour la pêche à mi-distance (7 m), il fallait prendre des petites plaquettes de 5 à 10 g, un ou deux carassins entre 150 et 200 g ainsi que des gardons d’environ 40 g. Pour le coup du large, il fallait cibler les carpes (entre 800 g et 4 kg). Sous la grande canne, il fallait attraper 1, 2 ou 3 carpes. Nous avons préféré miser sur une pêche au large au départ dans l’espoir d’attraper une carpe puis de nous rabattre ensuite vers une pêche à mi-distance à 7 m.

Lors du championnat, nous avons déposé 6 boules à la coupelle au bord puis deux autres boules toute rouge (fouillis collé). Il fallait entretenir le coup toutes les 20 minutes en déposant une boule de fouillis collé. Nous avons aussi lancé à la main, de temps en temps, 4 ou 5 asticots morts sur le coup en bordure en espérant que cela puisse intéresser les carassins.

Pour le large, nous avons déposé soigneusement 8 coupelles au démarrage. Dans notre amorce, nous avions aussi ajouté du chènevis et des grains de maïs doux. Dans les boules, il y avait aussi un peu de fouillis et une bonne dose de vers de terre coupés. Nous avons aussi complété l’amorçage du large en ajoutant une petite boule d’asticots collés.

 

2_U23.jpg

 

Durant le championnat du monde, nous avions prévu de pêcher pendant environ 20 minutes sous la grande canne pour essayer d’attraper une carpe. Nous avons utilisé des flotteurs Morava Sensas de 1 g à 1,5 g. A l’hameçon, nous utilisons 3 asticots blancs (hameçon Sensas 3311) n° 14 sur un bas de ligne en 18/°°. Même si nous sommes rabattus ensuite vers la pêche à mi-distance, nous n’avons jamais laissé « mourir » le coup du large. On rappelait en effet à la coupelle toutes les 15 à 20 minutes environ.

Pour la pêche à mi-distance, nous avons utilisé des flotteurs Sensas Padova entre 0,60 et 1,5 g. Ces lignes étaient montées avec des bas de ligne en 8/°° et se terminaient par un hameçon n° 20. Il fallait être assez rapide car il fallait attraper entre 170 et 250 poissons à 7 m à déboiter !

Ce titre de champion du monde par équipe vient vraiment couronner l’ensemble du travail de l’équipe et le travail réalisé par nos coachs et toutes les personnes en charge de l’intendance. Une fois encore, un grand merci à vous tous ! »

 

3_U23_.jpg

 

LES AMORCES DES U 23

Pour la bordure

500 g de Sensas 3000 Etang

+ 3 kg de terre de Somme

 

Pour le large

2 kg de Sensas 3000 Carpe Fine Mouture

 

 

Conseils

Proshops

illex