Benjamin Billaut – Vice-Champion de France feeder

Actualité rédigée le 15 Sep 2015 par Christophe NOUALHIER.

 

Le Championnat de France plombée s’est déroulé les 11, 12 et 13 septembre à Istres, à l’étang de l’Olivier. Des poissons, il y en a eu ! Ce n’est d’ailleurs pas Benjamin Billaut qui dira le contraire car il a terminé à la 2e place avec un peu plus de 92 kg de poissons à l’issue des trois manches de 5 heures. Excusez du peu ! Une fois la pression et l’émotion retombée, nous l’avons contacté pour qu’il nous explique la manière dont il a procédé.

 

2015_09_15_benjamin_billaut_595.jpg

 

« Le championnat de France plombée 1re division s’est déroulé sur un parcours que je connais bien. En effet, cela fait des années que je pêche fréquemment sur l’étang de l’Olivier à Istres et bizarrement, la pêche n’a jamais changé. Au fil des années, elle reste toujours la même. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne me suis pas entrainé la semaine avant l’épreuve. La stratégie que j’avais mise en place était assez simple. Comme je savais qu’il y allait avoir beaucoup de poissons, rien ne servait de finasser. Il fallait effectivement prendre des risques pour pêcher rapidement les beaux poissons.

 

1re manche

Lors de la 1re manche, je me suis retrouvé sur le secteur Arnavaux. Il s’agit du secteur le moins profond (maximum 3 m). Sur celui-ci, il était important de pêcher le plus loin possible. Malgré un vent de trois quart assez soutenu, j’ai pris l’option de pêcher à 60 m avec des cages feeders Feeder Tech de 50 g. Il ne fallait surtout pas utiliser une amorce traçante pour ne pas décaler les poissons. Une amorce à brème classique de couleur brune faisait parfaitement l’affaire, quel que soit le secteur d’ailleurs. Lors de cette 1re manche, j’ai utilisé un montage en potence avec un bas de ligne de 80 cm en 16/100 qui se terminait par un hameçon Sensas 3410 n° 14. La manche a très bien démarré, surtout lors de la première heure car j’ai eu rapidement les poissons. Ensuite, les poissons sont rentrés un peu partout dans le secteur mais comme j’avais pris une sérieuse avance lors de cette première heure, ce n’était pas très grave. J’ai donc remporté cette 1re manche avec 24 poissons pour un poids total de 16 kg.

 

2e manche

Lors de la 2e manche, j’ai hérité du Y4. Compte tenu que la profondeur était beaucoup plus importante, il n’était pas nécessaire de pêcher aussi loin que la veille. J’ai pris l’option de pêcher à 35 m (profondeur comprise entre 9 et 10 m) et pour le reste, je n’ai rien changé par rapport à la veille à savoir que j’ai toujours utilisé un montage en potence avec un bas de ligne de 80 cm en 16/100. Au cours de cette manche, j’ai réussi à attraper 42 poissons pour un poids total de 28,5 kg et je me suis classé 3e de mon secteur.

 

3e manche

Avec 4 points au classement général, je figurais déjà parmi les hommes de tête mais je savais que rien n’était encore joué car la pêche peut réserver parfois de bonnes comme de mauvaises surprises. En tout cas, pour cette dernière manche, j’ai hérité d’une aile (Z12). J’ai pêché à une trentaine de mètres de manière à pouvoir pêcher encore plus rapidement les brèmes de 600/700 g. De plus, je savais qu’il y avait plus de poissons sur ce secteur. Il fallait donc tout mettre en œuvre pour tenter de faire un gros score. J’ai toujours pêché avec un montage en potence avec des cages Feeder Tech en 40 et 50 g. J’ai utilisé mes cannes Sensas Master Cast Silver Fish en 3,30 m. J’ai remporté cette dernière manche avec 80 poissons pour un poids total de 48 kg.

Je suis vraiment très content de terminer sur le podium. Pour ne rien vous cacher, je ne réalise toujours pas. En tout cas, c’est vraiment super car les messages de mes copains ne cessent d’arriver sur mon téléphone. Ça fait vraiment super plaisir. Je tiens à remercier très chaleureusement mon beau père qui est toujours derrière moi et qui réalise un travail extraordinaire. Je veux aussi remercier la société Sensas pour son aide très appréciable. J’aimerai aussi terminer par un petit clin d’œil, car deux de mes collègues de club (Team Fish Stick 84) Jérémie et Benoît participaient aussi à ce championnat de France. Le premier l’a d’ailleurs remporté et le second a réussi à se maintenir. »

 

L’amorce de Benjamin Billaut :

1 kg de Sensas 3000 Etang

1 kg de Sensas 3000 Gros Gardons

1 kg de Sensas 3000 Carpe Fine mouture

 

 

 

Conseils

Proshops

illex